Archives pour mars 2011

Destins De rentrée

Elle avance vers l’école, son fils pendu à sa main gauche. De loin, sa silhouette est plus fine, et son pas moins vif. De près aussi. Elle a du perdre 10kg en deux mois de vacances, ce qui l’a fait passer de svelte à longiligne. Son visage aussi a été modifié par l’apparition de nouvelles cernes. Ces cernes des longues nuits blanches. C’est elle, sans être elle. Ses cheveux toujours aussi beaux sont sa seule sauvegarde d’apparence de vie normale. Cet été, avant la rentrée, elle a divorcé. Un sale divorce, comme on en entend. Cet été, elle n’a pas vraiment eu de vacances, et cette rentrée pour elle marque le départ d’une nouvelle vie. Seule avec son fils.

Sur l’autre trottoir. Une autre parade, un large sourire aux lèvres. Elle aussi a 10kg de moins, mais elle a un beau landau flambant neuf en échange, avec une petite puce toute rose à l’intérieur. C’est son quatrième enfant, et ce sont les premières présentations officielles, devant la grande porte de l’école. Elle est radieuse même si elle aussi a des cernes. Ces cernes des longues nuits blanches. Mais elle belle, belle de bonheur & de fatigue.

On n’est pas tous égaux devant la rentrée.

Mima

Assise dans le salon, son petit-fils sur les genoux, elle ressemble à une Madone aux cheveux grisonnants. Son vernis à ongle impeccable intrigue l’enfant intrépide qui joue à califourchons.

ça commence tout en douceurUn rendez-vous oublié, un numéro de téléphone erroné, ça arrive à tout le monde.

Puis elle donne son cadeau au petit, c’est une grand mère modèle, très à cheval sur les traditions. Les petits enfants, c’est sacré. Et pourtant elle n’arrive pas à se souvenir de l’âge du petit dernier. Pour elle, il a toujours 6 mois, sacrée jeunesse. 

Les mêmes questions inlassablement répétées, les mêmes réponses continuellement oubliées. Il a 2 ans maintenant mamie. Non mamie, ils ne font pas de travaux dans le quartier. Ah bon, vous vous êtes perdue pendant 2 heures. Non, ce n’est pas les travaux mamie.

Je dois partir s’exclame t-elle. Rentrer chez moi, même si personne ne m’y attend. Sauf mon livre, je l’ai presque fini !

Elle a éludé le sujet du livre. Car désormais, c’est juste une suite de mots qui ne forme plus d’histoire & ne laisse plus de souvenirs. 

Mima, c’est peut être moi, c’est peut être toi, une mère ou une belle mère, prise au piège inéxorable du temps & de l’inflexible Alzheimer. Une fin de vie précipitée. Des cerveaux brillants anéantis en quelques mois. Des êtres chers qui partent vivre dans une autre réalité. Intérieure.

Cette note leur est dédiée. Quand viendra le jour où elles ne nous reconnaitront plus, nos coeurs d’enfants désemparés les aimeront tout autant. 

Des petits ? Oui, Mais pourquoi ???

Bonjour

Je suis une (très) grande optimiste. Sans doute à la limite de la naïveté pour certains.

J’ai une foi (quasi) inébranlable en la nature humaine. Je suis convaincue qu’à la base puisque l’homme naît bon, pur & innocent, il a de ce simple fait une chance de le rester. Et c’est armée de cette espèce de foi naturelle en l’Homme … que oui, j’ai fait un enfant.

Le souci, c’est qu’aujourd’hui, certains jours, ma foi vacille.

J’ai l’impression qu’en ce moment, tout part en vrille dans le monde. Je ne sais pas si ça a toujours été comme ça, si chaque génération est persuadée que « c’était mieux avant », ou si … c’était vraiment mieux avant.

Est ce que c’est la sur-information de notre époque qui fait que nous sommes sur-exposés aux médias qui  nous abreuvent (consciemment ?) de milliers d’atroces faits divers ou de reportages sur des dérives affolantes de la société ?

Parce que si on écoute tout ça, moi je vous le dit, avoir fait des enfants dans ce monde relève de l’inconscience, voire de la pure folie, et je suis à interner direct.

Mais je ne sais pas comment vous le dire, vous le décrire. Je ne veux pas céder à l’Atrocité, je refuse de croire que ces actes atroces, barbares, que ces dérives horribles sont le sens général de la marche de la nature humaine. Je resterai forte & convaincue que nos enfants peuvent grandir dans un monde meilleur.

Et je n’ai pas dit dans le monde des bisounours, j’ai juste dit un monde meilleur.

En tout cas, c’est dans ce sens que j’essaie jour après jour d’élever mon petit & de m’élever moi, quand autour de nous plus rien ne fait de sens.

Parce que c’est justement si on n’y croit plus, que plus rien ne fait de sens.



Aujourd’hui c’est le …

L’heure …

Auteur: Zara

Marquise !

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Pour vous

Pour vous

A votre avis ??

Dans l'absolu, vous aimeriez surtout être plus libre ??

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Au fil du temps !

mars 2011
L Ma Me J V S D
« jan   avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Ce que je suis entrain de LIRE

Journal d’une femme adultère de Curt Leviant

Journal d’une femme adultère de Curt Leviant

L’Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

L’Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

L’herbe bleue (Journal intime d’une jeune droguée)

L’herbe bleue (Journal intime d’une jeune droguée)

11 minutes de Paulo Coelho

11 minutes de Paulo Coelho

Sur mon écran

Salut Les terriens - Scenes de menages - SAV d'Omar & Fred - Brothers - This is it - Inception - Les experts - 90' L'enquete -

DANS MES OREILLES

Adam Lambert - Watayo Want From Me, David Guetta Feat. Akon - Sexy Chick, Sugarbebes - Too Lost In You, Stereophonic - Maybe Tomorrow, Seal - Secrets, Sade - King Of Sorrow .....

Mes Yahoo Questions/Reponses !!

Geo amis

La liste des visites


Le Clafoutis |
Gaëlle mon ange |
Fleur de l'adolescence ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Site Internet de Carine &am...
| Risa la perche en fac !
| serenouille